www.ouadie.com
أهــــــــــــــــــلا ً وسهــــــــــــــــلا
اختي ..أخي
اسمح لي بأن أحييك .. وأرحب بك
فكم يسرنا ويسعدنا انضمامك لعائلتنا المتواضعة
التي لطالما ضمها منتدانا الغالي على قلوبنا
وكم يشرفني أن أقدم لك .. أخـوتنا وصداقـتـنا
التي تتسم بالطهر والمشاعر الصادقة
التي تنبع من قلوب مشرفيّ وأعضاء
هذا المنتدى السامي
أهـلا بك
أخوكم / عبد الكريم

www.ouadie.com

بسم الله الرحمن الرحيم
 
الرئيسيةالتسجيلدخولاسمع القرآن الكريم
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
المواضيع الأخيرة
» تعزية عائلة قجالي
اليوم في 17:19 من طرف ouadie

» أدعوا لهم بالرحمة والمغفرة
أمس في 10:56 من طرف ouadie

» Maqam Suzidil (مقام سوزدل)
الخميس 1 ديسمبر 2016 - 16:51 من طرف ouadie

»  Maqam Husayni Ushayran (مقام حسيني عشيران)
الخميس 1 ديسمبر 2016 - 16:35 من طرف ouadie

» تعزية عائلة بادي عين أزال
الأربعاء 30 نوفمبر 2016 - 20:28 من طرف ouadie

» صباح السعادة
الثلاثاء 29 نوفمبر 2016 - 14:55 من طرف ouadie

» صباحكم خيرات
الثلاثاء 29 نوفمبر 2016 - 14:36 من طرف ouadie

»  Maqam Sultani Yakah (مقام سلطاني يكاه)
الإثنين 28 نوفمبر 2016 - 1:37 من طرف ouadie

» Maqam Farahfaza (مقام فرحفزا)
الإثنين 28 نوفمبر 2016 - 1:36 من طرف ouadie

» Maqam Shad Araban (مقام شد عربان)
الإثنين 28 نوفمبر 2016 - 1:34 من طرف ouadie

» Maqam Yakah (مقام يكاه)
الإثنين 28 نوفمبر 2016 - 1:33 من طرف ouadie

»  Ajnas (أجناس)
الإثنين 28 نوفمبر 2016 - 1:30 من طرف ouadie

التاريخ

راديو القرآن الكريم



شوف الوقت

راديو ZOMAHM
من هنا وهناك


مواقيت الصلاة ..

 





 

شاطر | 
 

 نبذة عن الشهيد Biographie du Héros & Chahid Abdelhamid Douhil

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
ouadie
Admin
Admin


تاريخ التسجيل : 02/10/2009
العمر : 54
الموقع : www.youtube.com

مُساهمةموضوع: نبذة عن الشهيد Biographie du Héros & Chahid Abdelhamid Douhil   الثلاثاء 10 سبتمبر 2013 - 4:59


Biographie du Héros & Chahid Abdelhamid Douhil

                                               
English-عربي
                                        
                                   
                                                                              


Naissance et jeunesse
Abdelhamid DOUHIL est né le 31 Juillet 1941 à Sétif et a grandi au sein d’une famille modeste
qui s’est installée définitivement en 1940 à Ain-Oulmène Ex Colbert.

  • Cette famille composée de 10 enfants, 4 filles et 6 garçons dont l’ainé fut un des grands héros


de la révolution algérienne Abdelhamid DOUHIL Né de Chérif DOUHIL né en 1908 à Sétif
décédé le 20 Janvier 1978 et d’El-Hadja Chérifa née le 22 Janvier 1918 à Sétif décédée
le 05 Septembre 2013, Moudjahida,institutrice et Directrice d’école de filles de 
Ain-Oulmène ex Colbert de 1962 à 1973.

  • Son père Chérif DOUHIL premier chauffeur de taxi de Ain Oulmène ex Colbert et de toute la région de Sétif côtoyait beaucoup de personnalités.



  • Il fut d’ailleurs l’ami et le chauffeur de Ferhat ABBES ancien Président du GPRA (Gouvernement



Provisoire de la République Algérienne), ancien pharmacien et Président du parti politique l’UDMA.


  • Il a connu Le Grand [url=http://www.1novembre54.com/histoire_algerie.php?cat=Biographie&id=AL IBRAHIMI Mohamed El Bachir]Cheikh Bachir Ibrahimi [/url](Ecrivain et membre fondateur de l’Association



des Oulémas, Successeur d’ Ibn Badis à la présidence de l’association des Oulémas et père de l’ancien
Ministre des affaires étrangères Ahmed Taleb) qui prenait souvent son taxi.
Son père Chérif Douhil a été emprisonné lors des évènements du 8 mai 1945,condamné à mort puis gracié et
enfin libéré.



  • Abdelhamid DOUHIL effectua des études primaires à l’école de garçons de Ain-Oulmène



ex Colbert de 1947 à 1952 et continuera ses études secondaires au lycée Mohamed Kérouani
Ex Eugene Albertini de Sétif en vue de préparer son Baccalauréat.



  • Il fût un brillant élève et maitrisait parfaitement l’Arabe,le Français et le latin.



  • Abdelhamid DOUHIL se déplaçait fréquemment avec son père en taxi, il lui a appris à



conduire les voitures,il lui a donné une éducation exceptionnelle,il lui a enseigné
(avec sa mère surtout) les valeurs nobles et sacrées,la fierté, la dignité des hommes libres, et
le courage.

  • Il fut « nourri » et très séduit par les idées révolutionnaires.



  • Le nationalisme et l’engagement dans la révolution de Abdelhamid DOUHIL se sont



forgés au contact des amis de son père en particulier lors de ses fréquents déplacements
avec son père et les rencontres avec Ferhat ABBES (Ancien  Président du GPRA), Cheikh Bachir
IBRAHIMI (Ecrivain et membre fondateur de l’association des Oulémas) et d’autres
militants nationalistes du PPA tel Si Mahmoud GUENIFI…
Son activité politique et son rôle durant la Révolution

  • Le Héros Abdelhamid DOUHIL a préféré quitter les bancs du  lycée en 1959, convaincu par



la cause nationale pour rejoindre la révolution à peine âgé de 18 ans.


  • C’est au lycée Mohamed Kérouani ex Albertini,très jeune que Le Héros Abdelhamid DOUHIL



commença son activité politique clandestine et c’est là où il forgea ses armes, il joua un rôle déterminant
dans le développement patriotique,il organisait avec ses compagnons de lutte (Mohamed Kérouani et
Miloud HADRI (cousin et Moudjahid) entre autres) souvent des grèves au lycée,il rédigeait et
distribuait des tracts subversifs à l’encontre du colonialisme,son intelligence et son courage sont
reconnus par ses camarades.

  • Il avait milité ainsi clandestinement dans le lycée d’autant plus qu’il avait pris conscience depuis



son jeune âge de l’oppression,de l’injustice et du mépris subi par ses compatriotes.

  • L’ensemble de ces facteurs amena Abdelhamid DOUHIL à rejoindre les rangs du mouvement


national au début de l’année 1959.

  •  Il quitta la clandestinité pour rejoindre dans les Djebels.



  •  Ses compagnons d’armes les Moudjahidines,


Mohamed KEROUANI (Chahid),Miloud HADRI (Chahid) ,Le regretté Khélifa ,ZBIRI (Moudjahid),
Abderazek LAIDI (Chahid), Mohamed KHOMS(ex Député),Abdeslam BOUCHAREB (Général en retraite)
Si Hcène BOUZARAA ( chef de région) ,Mohamed Chérif KHARCHI (Cadi-Notaire en retraite )
le regretté Mohamed MADANI,le regretté Derradji  MADANI (Moudjahid), Aissa MADANI
(Professeur d’Histoire Retraité),le regretté Rabah MADANI (Moudjahid), le regretté
Laid MADANI (Moudjahid),le regretté Ahmed Madani ,CHERIF « Djenadi » Mohamed El Hadi
(Ecrivain) le regretté CHERIF « Djenadi » Abdelhamid(Moudjahid), Taouès BENHLILOU
( Moudjahida-Invalide de guerre) le regretté GUENIFI Abdallah(Moudjahid-ex Colonel de l’aviation),
Salah Eddine GUENIFI (ex Sénateur),le Moudjahid BENALI Moussa de Ouled Si Ahmed ,
Abdelwaheb BENABID (Avocat) et le Chahid Hadj MAAMACHE  et beaucoup d’autres…

  • Le Héros Abdelhamid DOUHIL, nom de guerre « Si Abdelhamid Lekhbeïri »,



( Officier de renseignement de l’ALN) devient par la suite le Chef de la Région de Sétif en tant
qu’Officier de Renseignement de l’Armée de Libération Nationale «ALN » et Commissaire Politique
(comme tous les étudiants qui avaient rejoint le maquis à l’époque) ALN/FLN .

  •  Sa mission était politico-militaire ( Entre autres, Contrôler la Collecte des fonds, recueillir



les renseignements sur l’ennemi ,établir de faux papiers pour circuler,planifier des attaques et
des embuscades, régler les litiges qui surviennent entre les citoyens, lutter contre les fléaux
sociaux (Alcoolisme etc.…)


  • Apporter aide et soutien aux veuves, aux familles des prisonniers, des exilés, et des



moudjahidines(combattants) Contrer la propagande de l’ennemi,Organiser des grèves, des
sabotages en tous genres ,des attentats,recruter de nouvelles recrues( fidayînes et moudjahidines),
réprimer si nécessaire, porter des coups sévères à l’économie coloniale, à son armée, à ses soutiens.

  •  Donner des leçons par l’exemple.



  •  Sa devise était « Pardonner peut-être,Oublier jamais »



  •  Représailles de l’armée coloniale française


Ne pouvant pas atteindre le Chahid Héros Abdelhamid Douhil,
Le 3 Mars 1960,
En représailles, Amor Douhil âgé de 14 ans est mitraillé arbitrairement par un soldat de l’armée française pour avoir commis le crime d’être le frère du Moudjahid Abdelhamid Douhil qui se trouvait à l’époque dans le maquis. 
Amor Douhil âgé de 15 ans sur la photo ci-dessous

Il était assis sur une grosse pierre « romaine » avec ses amis Saïd Barame (15 ans), Rachid Amiri (15 ans) et
Amar Djerboua dit « Magic »(20ans) devant la forge de Mr Lucien Fortou ; lorsque le lâche soldat(Sentinelle de garde à l’entrée de Ain Oulmène ex Colbert) vient provoquer Amor Douhil par des insultes et des intimidations.
Voyant que Amor Douhil ne réagissant pas à ses vils propos en l’ignorant totalement, il est fou de rage : 
Chargeant sa mitraillette, il vide son chargeur de six balles à bout portant dans le corps de Amor Douhil sans défense :
quatre balles transpercent grièvement ses deux cuisses, la 5ème  balle le touche au bras, la 6ème balle
atteint le cœur de son copain d’enfance le Chahid Saïd Barame qui était assis à côté de lui, et qui
décédera sur le coup.
Amor Douhil  et Saïd Barame sont allongés sur le sol et  nagent dans une mare de sang…
Le Chahid Saïd Barame est remis à ses parents qui l’enterreront le lendemain.
Amor Douhil  est ensuite évacué en urgence sur l’hôpital de Sétif, Il échappera  à la mort et sera
sauvé de justesse  (Grâce à Dieu).  
 Rachid Amiri et Djerboua Amar dit « Magic » sont sains et saufs.
  Son décès
L’intensification courageuse de son activité politique et militaire  portait des coups sévères
 à l’armée française par ses nombreux déplacements dans la région de Sétif notamment à Djebel
Boutaleb,Djebel Ouled-Tebben,Djebel Ouled-Hannech, Righa, Frikat, Ouled-Gacem, Maâdher,
Djebel Youcef,Mechta Safia, Guellal, Mezloug,Ras-El-Oued Ex Tocqueville Ouled Mehalla,
Ksar–El-Abtal Ex Ksar-Tir,,Guigba, Ain-Azel ex Ampère,Salah-Bey Ex Pascal,
Batna Djebel Chellala Mérouana Ex Corneille,El-Eulma Ex Saint Arnaud, Djebel Brao et Bir-Hadadda.

  • La nuit 27 & 28 Mars 1961 à Sétif,


Il est localisé et repéré par les services spéciaux des « renseignements » Les « D.O.P »
(Détachements Opérationnels de Protection) dans une maison de ville « Harate Khmouïss »
sise 8,Rue Haffid Mohamed (Ex Rue d’Angleterre) à Sétif (quartier de Lan’gare) en face
de la mosquée de la gare « Djemaâ Lan’gar », refusant de se rendre il a préféré livrer bataille
dans la nuit du 27 au 28 Mars 1961 jusqu’à l’aube et préféra mourir en HEROS ET MARTYR
les armes dans les mains.
La Moudjahida Taouès BENHLILOU qui se trouvait avec le Chahid Héros Abdelhamid DOUHIL avait
brulé pendant la fusillade tous les documents compromettants les membres de l’ALN/FLN 
(même les billets d’argent étaient brulés).
Elle  a été grièvement blessée à la jambe lors de l’échange de tirs, et a été évacuée en ambulance sur l’hôpital
de Sétif puis emprisonnée jusqu’à l’indépendance de l’Algérie. Aujourd’hui Invalide de guerre.
Mohamed El Hadi CHERIF « Djenadi » et son regretté frère Abdelhamid étaient également
blessés pendant l’assaut de leur maison et emprisonnés avec leurs épouses.
Ils ont été vite relâchés grâce à  la femme de  Abdelhamid CHERIF « Djenadi » qui était la sœur
de Rébiha  KHEBTANI (Mme  Gandouet) ancienne Député-Maire de la ville de Sétif à l’époque.

  •  Sur ordre du Lieutenant Colonel Delmas Commandant du groupement de la gendarmerie et des


gardes mobiles ;
Le corps du Héros et Chahid Abdelhamid DOUHIL fût déposé dans la cour au lever du jour et
un peloton composé de plusieurs soldats français se mirent au garde à vous et  lui présentèrent les armes.
Après la prise d’armes plusieurs salves  de coups de feu sont tirés en l’air en
l’HONNEUR  du COURAGE et de la BRAVOURE du Chahid Héros Abdelhamid DOUHIL.
Des YouYou victorieux  et stridents sont poussés en continuité par les femmes de tout le
quartier de Langare(la gare).
Harate Khmouïss en premier plan à droite sur la photo ci-dessous

Sur la photo ci-dessous, la chambre où Le Chahid Abdelhamid Douhil ripostait avec sa mitraillette



  • Son enterrement le 29 Mars 1961


Son enterrement ne passe pas inaperçu ;de la maison de son oncle Salah Douhil à Sétif Rue
SAAL Bouzid ex rue Joseph Gutenberg, Cité des cheminots),il est accompagné au cimetière Sid Saïd
par des « You-You » victorieux de femmes et par une foule immense  venue de toute part bravant tous
les interdits et criant haut et fort  « Allah Akbar ! et Tahia El Djezaïr ! »
Des drapeaux algériens  sont brandis  en même temps tout le long
du cortège jusqu’au cimetière.
Au pied de sa tombe la Moudjahida « Bènte Fellous » avec courage, fierté et dignité prit la parole et
au nom de tous ses compagnons d’armes lui rendit un vibrant et grand hommage à lui et à tous les
martyrs tombés en héros pour l’Algérie.

  •  Après son enterrement, deux gendarmes gardes mobiles sont abattus  par ses  compagnons d’armes.


Une rue à Sétif porte son nom  (voir Google Maps)  « Abdelhamid DEHIL au lieu de Abdelhamid DOUHIL»
tout prés du lieu où il est tombé au champ d’honneur (à l’ex rue d’Angleterre aujourd’hui Haffid Mohamed)
Un Collège d’Enseignement Moyen  (C.E.M) porte aussi son nom à Aïn-Oulmène (ex Colbert) village
où il a vécu la majeure partie de toute son enfance et où sa famille résidait.
Son sacrifice servira d’exemple aux jeunes de sa génération qui rejoindront les rangs de l’ALN et
serviront la révolution algérienne.
Sur une photo d’une de ces petites sœurs ( LEILA ) souriante retrouvée sur lui ;
il avait écrit : 
« Puisse un jour voir ce sourire sur le visage de tous nos enfants ? »

  • Pour l’histoire de la guerre de libération


Rappelons que le Héros Chahid Abdelhamid Douhil a été le premier moudjahid  à mener une
bataille héroïque qui a duré toute la nuit du 27 au 28 Mars 1961 à l’aube contre l’armée
française dans la ville de Sétif.
(La première confrontation directe avec l’ennemi dans l’histoire de la guerre de libération à Sétif)
A ce jour tous les habitants du quartier de la gare (Lan’gare) se rappellent avec fierté le
combat héroïque ainsi que la leçon de courage et de bravoure que le Chahid Héros Abdelhamid Douhil
a donné aux forces coloniales françaises.

  •  Un an après sa mort,le 19 mars 1962 le cessez feu fût signé et le 5 Juillet 1962


l’Algérie est libre et indépendante.

« Gloire et Éternité à Nos Vaillants Martyrs ! »



 
 
   
 
 
©2012-2013 Biographie écrite par Hacène Douhil (Paris) & Abdelhamid Mezaâche (Ain-Oulmène Algérie)


















الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.edumusic
 
نبذة عن الشهيد Biographie du Héros & Chahid Abdelhamid Douhil
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
www.ouadie.com :: شخصية المنتدى-
انتقل الى: